FLEURS ET

JARDINS

ALBERT MONDOR Collaboration spéciale

L'agrile du frêne

albert.mondor@quebecormedia.com

L'agrile du frêne est à nos portes. Doit-on s'en inquiéter ?

Ces derniers temps, on entend abondamment parler de l'agrile du frêne dans les médias québécois. Aux dires de certains, cet insecte pourrait littéralement détruire nos forêts et nos parcs. Quelques spécialistes parlent même d'hécatombe anticipée. Qu'en est-il vraiment ? Vivronsnous la même situation qu'avec les ormes d'Amérique, qui ont été décimés par la graphiose dans les années 1960 et 1970 ? À ce stadeci personne ne peut le prévoir. Mais il y a fort à parier que nous limiterons les dégâts grâce à nos efforts collectifs de prévention. Agrile du frêne adulte IDENTIFICATION Toutd'abord,commençonspar identifierl'insectequifaittantparler deluicesjours-ci.L'agriledufrêne adulteestuncoléoptèreoriginaire d'Asie,decouleurvertmétalliqueet mesurantenviron8mmdelongueur. Soncorpsétroitetallongésetermine parunetêteaplatieportantdegrands yeuxnoirs.Lalarvepossèdeuncorps blancsecomposantdesegmentsen formedeclocheetpeutatteindre jusqu'à30mmdelongueur.Cetinsectes'attaqueàtouteslesespècesde frênes(Fraxinus),maisiln'affectepas lesautresessencesd'arbrescomme lesérablesouleschênes.L'adulte pondses?ufsdansdesanfractuositésdel'écorceousousdesécailles d'écorce,profitantaussisouvent d'unecavitéoud'uneplaiesurle tronc.Lalarvecreuseensuitedesgaleriesenserpentin(enformedes)endévorantlecambium,unepartiesituéejustesousl'écorcedanslaquelle circulelasève.Lesfrênesinfestés meurentgénéralementendeuxà cinqans. Larve de l'agrile du frêne SIGNES Lessignesd'infestationparl'agrile dufrênesemanifestentgénéralement lorsquelesarbressontgravementattaqués.Lessignessonthabituellementunechlorosedufeuillage-c'està-direunpâlissementouunjaunissementdesfeuilles-ainsiqu'un dégarnissementetundépérissement delacime.Aufuretàmesureque l'infestationprogresse,desdrageons peuventseformersurlesracinesouà labasedutroncdesarbres.Cepen- Galeries creusées sous l'écorce par la larve de l'agrile du frêne dant,lacimecontinuededépériretl'arbrefinitparmourir.Lescoléoptèresadultesémergentgénéralementdel'arbreenmai,encréantpoursortirdespetitstrousenformedeD.Les picspeuventégalementpercerdes troussurletroncdesfrênesafindese nourrirdeslarves.Lesagrilesadultes s'envolentensuiteversd'autres frênesets'alimententdesfeuilles jusqu'àcequ'ilspondentleurs?ufs. Austaded'adulte,l'agriledufrênea lacapacitédevolersurunedistance pouvantatteindrequelqueskilomètres. Toutefois,lorsquelanourritureest abondante,l'insecten'apastendanceà sedéplacer.Attention!Cetinsectepeut survivredansleboisd'unarbredéjà abattuetcoupé.Lessourcesdedisper- LE JOURNAL DE MONTRÉAL > SAMEDI 28 JUILLET 2012 CASA 13 siondel'agrilelespluscourantessont: letransportduboisdechauffage,le transportdejeunesarbresdepépinièreetl'utilisationdepalettesdebois pourletransportdemarchandises. C'estd'ailleursfortprobablementpar lebiaisdemarchandisestransportées surpalettesprovenantd'Asieque l'agriledufrêneaétéintroduiten AmériqueduNord.

PRÉVENTION

Lesfrênesreprésentent,en moyenne,20%desarbresderuede lavilleMontréal.Àcenombre,on peutajouterlesmilliersdefrênes danslesdifférentsparcsdelaville. Commel'agrileacausélapertede plusde20millionsdefrênesenAmériqueduNorddepuisledébutdesannées2000,lesautoritésdelavillede Montréalprennentlesdevantsetont misenplaceunvasteprogrammede préventioneninjectantuninsecticide-unproduitappelé TreeAzinàbase d'huiledemargousier-aux frênessitués dansleszonesoù l'agrileacommencéàfairedes ravages.L'huile demargousier, aussiappelée huiledeneem, estuninsecticide àfaibleimpact environnemental sansdangerpour lasantéhumaine etlesorganismesvivantsnonciblés.Ilad'ailleursétéhomologuécommebio-insecticideparl'EPAauxÉtats-Unis. Cetinsecticide,introduitàlabase desfrênesparinjection,auneefficacitéquis'étendsurdeuxannées.Cependant,iln'existeaucuntraitementcuratifefficacecontrel'agriledu frêne.Lorsqu'unarbreestattaquépar cetinsecte,ilestpréférabledel'abattreetd'extrairesasouchedusol.Attention!Avantdetailleroud'abattre unfrênesurvotreterrain,quevous croyezêtreatteintparl'agrile,ilest impératifdecontacterunarboriculteurprofessionnel(rendezvoussurlesitedelaSociétéd'arboricultureinternationale-Québecàl'adresse siaq.org)quiviendras'assurerque l'arbreenquestionestbienunfrêne etqu'ilestbeletbienaffectépar l'agrile.Cederniervousindiqueraensuitequellessontlesmesuresàprendre.Pourcequiestdesfrênesplantés auborddesruesetdanslesparcs,il fautalorscontacterlesautoritésde votremunicipalitéoul'ACIA(Agence canadienned'inspectiondesaliments -www.inspection.gc.ca)sivous croyezqu'ilssontaffectésparl'agrile. Surl'îledeMontréal,enprésencede frênesmontrantdessignesdedépérissementlelongdesruesoudansles parcs,lescitoyenspeuventcontacter leréseauAccèsMontréal,encomposantle311. Frêne affecté par l'agrile Faites-moi parvenir une description des conférences et des expositions offertes par votre société d'horticulture. Je ne pourrai pas toutes les mentionner, mais je choisirai celles qui sont susceptibles d'intéresser le plus grand nombre de lecteurs. Vous pouvez m'envoyer un courriel à l'adresse suivante : albert.mondor@quebecormedia.com. PHOTOS COURTOISIE, AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

Vous devez télécharger Flash Player


Vous devez télécharger au minimum la version de Flash Player 9

Cliquez ici

Adobe Flash Player Download Center